Nous contacter :

Adresse : 51, bd Chave 13005 Marseille
Tél : 04 91 47 84 95 ou 06 17 47 88 78
Mail : filiere.paysanne@gmail.com


Souveraineté Alimentaire

Filière Paysanne intervient auprès de différentes collectivités locales pour les accompagner dans la mise en place de politiques agricoles et alimentaires territoriales.

Au niveau municipal, nous avons remis, avec différents partenaires, un ensemble de propositions très concrètes aux élus marseillais avec lesquels nous nous sommes mis en lien. Ces propositions sont détaillées sur le lien suivant : proposition éco-alimentaire.



Au niveau communautaire, des liens ont été tissés avec différent(e)s élu(e)s et techniciens de la ville de Marseille, de la Communauté Urbaine de Marseille Provence Métropole, de la Communauté d'Agglomération d'Aubagne et du Pays de l'Étoile et de la Communauté du Pays d'Aix.

La mise en place de la Métropole (prévue pour Janvier 2016) et la création de "Projets Alimentaires Territoriaux", dans le cadre de la future loi d'avenir agricole, sont deux pistes de travail que nous souhaitons investir pour structurer notre action dans ce domaine.

Au niveau départemental, des collaborations sont actuellement proposées au Conseil Général des Bouches du Rhône.

Au niveau de la région PACA, nous avons remis à différents élus et techniciens un "Plan de Souveraineté Alimentaire Régional" (PSAR), avec une méthodologie de mise en place détaillée. Celui-ci est accessible sur le lien suivant : PSAR PACA. Depuis 2010, les discussions sont en cours avec plusieurs délégations et services compétents pour le lancer de façon effective.

Au niveau national, nous avons remis à un certain nombre de partenaires associatifs, professionnels ou institutionnels, une proposition "Plan de Souveraineté Alimentaire National" (PSAN). Vous pouvez consulter celui-ci sur le lien suivant : PSAN.

En cohérence directe avec cette proposition, notre association soutien le scénario Afterres2050 réalisé par le bureau d'étude associatif de SOLAGRO. Ce scénario prospectif correspond à notre volonté de mieux utiliser les terres nourricières dont dispose notre pays, dans le cadre d'échanges agricoles européens et internationaux plus équilibrés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour déposer un commentaire sélectionnez Anonyme dans la liste déroulante ci-dessous (du coup n'oubliez pas de signer qu'on sache qui s'exprime) ou utilisez votre compte (si vous le désirez) si vous en possédez un dans ceux proposés.